Mais qu'est-ce donc que ce "thé d'Aubrac" ? Avant de vous répondre, il me semble utile de vous prévenir que je risque sur ce blog d'être insistante voire soulante avec tout ce qui touche de près ou de loin l'Aveyron et son patrimoine (notamment gastronomique!). Aujourd'hui c'est donc de ce fameux "thé d'Aubrac" dont il est question. Késako? Tout d'abord ce n'est pas à proprement parler du thé, puisque la plante utilisée est du Calament à grandes feuilles, qui fleurit l'été sur les plateaux de l'Aubrac. Une fois récoltée et séchée, elle sert à préparer des infusions, consommées après les repas en raison des vertus digestives de cette plante. Impossible ici de vous décrire le goût que ça a, c'est un mélange complexe de saveurs qui mérite que vous goûtiez ! Je ne sais pas si on peut trouver du "thé d'Aubrac" en région parisienne ou dans des grandes villes, si vous passez vers Laguiole ou à la maison de l'Aubrac ( à Aubrac! ), profitez-en pour faire des provisions !

th__aubrac

Ingrédients

25cl de lait entier
25cl de crème fleurette entière
1 oeuf + 3 jaunes d'oeufs
85g de sucre
1 ramequin de thé d'Aubrac

th__aubrac2

Réalisation

  1. Porter la crème et le lait à ébullition dans une casserole. Retirer du feu, ajouter les feuilles de thé d'Aubrac, couvrir et laisser infuser cinq minutes.
  2. Pendant ce temps, fouetter les oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange devienne mousseux.
  3. Filtrer le mélange crème-lait et le verser sur les oeufs. Transvaser le tout à nouveau dans la casserole et mettre à épaissir sur feu doux environ quinze minutes.
  4. Répartir dans quatre ramequins et laisser prendre au moins 3 heures au réfrigérateur.

cr_mes_th__aubrac